BRIE ET ANGONNES AVENIR

RASSEMBLEMENT DES HABITANTS DE BRIE ET ANGONNES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» N°12 EDITION MAI 2017
Mer 24 Mai - 6:16 par Admin

» N°11 EDITION JANVIER 2017
Jeu 2 Fév - 9:42 par Admin

» N°10 EDITION SEPTEMBRE2016
Mar 4 Oct - 16:41 par Admin

» N.9 EDITION JUIN 2016
Jeu 7 Juil - 13:10 par Admin

» N°8 EDITION AVRIL 2016
Jeu 21 Avr - 11:10 par Admin

» N°7 EDITION JANVIER 2016
Dim 7 Fév - 17:39 par Admin

» N°06 EDITION SEPTEMBRE 2015
Sam 3 Oct - 13:23 par Admin

» INVITATION A UN REPAS CHAMPETRE
Sam 6 Juin - 8:16 par Admin

» N° 05 EDITION JUIN 2015
Sam 6 Juin - 8:01 par Admin

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Partagez | 
 

 N° 04 EDITION MARS 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 25
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: N° 04 EDITION MARS 2015   Mar 17 Mar - 7:41

BRIE-ET-ANGONNES 2014 » VOUS INFORME

          

Chers Briataux,

 

 La politique, ce n’est pas de résoudre les problèmes, c’est de faire taire ceux qui les posent. »

 disait Henri Queuille.

 

Nous voilà donc à quelques jours des élections départementales. Toutes les élections sont importantes et j'appellerai donc à une mobilisation générale afin de démentir tous les pronostics annonçant une faible participation.

 

Certes, ce redécoupage de la carte cantonale nous éloigne de plus en plus de cette proximité dont nous avons grandement besoin, surtout en cette période où notre société se dégrade, où l'insécurité, la fiscalité, le chômage de masse et la précarité atteignent des sommets jamais égalés depuis la 5ème république. Alors que pouvons-nous espérer de ces élections départementales? Je ne saurai y répondre dans l'état actuel des choses, car à ce jour, nous ignorons quelles compétences seront gardées au sein du Conseil Général.

 

Au fait Monsieur CHARVET, à droite ou à gauche ?

 

Pour exemple, notre maire Bernard Charvet rejoignant le groupe ADIS (Front de Gauche) et votant à 100% toutes les délibérations du groupe socialiste à la METRO, le voilà premier soutien de la liste UMP/UDI pour les élections départementales... Quelle crédibilité et quelle incompréhension aujourd'hui pour les Briataux !!!

 

Ce n'est pas cette politique de clientélisme que nous voulons mener et il est urgent de mener une politique rigoureuse, afin de redonner de l'espoir à nos concitoyens.

 

Lors du dernier conseil municipal il y avait entre autre à l’ordre du jour le vote du budget primitif.

Notre groupe a voté à l'unanimité « contre » car nous n’avons pu découvrir les chiffres que lors de ce conseil sur vidéo projecteur.  A notre demande de les avoir sur papier, Mr le Maire nous a répondu que nous les aurions lorsque les chiffres auraient été adoptés !!! Et là, hilarité du public présent dans la salle ce soir là… Néanmoins force est de constater que 2 millions d'euros seront prévus en dépense et que les rentrées d’argent ne sont que des hypothèses, des supputations de la municipalité actuelle.

 

Concernant les TAP (Temps d’Activité Périscolaire) ou plutôt « Temps d’Activités Payantes » !!!

Ce que nous avions dénoncé se confirme. Une hausse importante des dépenses pour la municipalité, non chiffrée à ce jour, mais aux dires de Mr le Maire 4 à 5 fois plus que celle initialement prévue !!!

Enfin, après nos vœux, c'est avec regret que nous sommes contraints d'abandonner notre soirée repas prévue le 3 avril. En effet, à ce jour la salle ne nous est toujours pas confirmée !!! Notre association « Brié et Angonnes 2014 » est donc bien "black listée" contrairement à d‘autres. Dont acte !!!                                                 

 

    Claude SOULLIER

  

Monsieur le Maire et sa majorité n’aimeraient-ils pas la petite enfance ???

 

Lors du dernier conseil municipal nous avons été scandalisés par le mépris du Maire et par le silence de sa majorité concernant le devenir de la crèche « Les Canailloux ». A l'heure où la petite enfance est une priorité pour bien des villes et des communes, Mr Bernard Charvet, maire de Brié, nous confirme que son souhait n'est pas de maintenir la crèche sur Brié, car trop coûteuse.  

 

Cette décision est très étonnante au vu de la trésorerie excédentaire de notre commune, à ce jour 1 million d'euros et qui plus est, l’orientation du maire qui préfère se budgéter 16 000 euros d’indemnité de retraite complémentaire au lieu de verser 30 000 euros pour le maintien de la crèche. Cela relève du mépris vis à vis des familles et des salariés de la crèche présents ce soir-là en reportant de semestre en semestre l’abandon de celle-ci, pour lâcher finalement devant toute l’assistance que la crèche ne l’intéressait pas !!!

 

Alors que les candidats aux élections départementales parlent de développement économique 8 salariés de cette crèche risquent de perdre leur emploi d’ici la fin de l’année.

 

Nous rappelons que notre équipe « Brié et Angonne 2014 » a clairement pris position sur ce sujet en défendant bien entendu la crèche de Brié qui était promise à une pérennisation dans notre programme électoral et en rappelant au maire que la commune avait investi près de 4,5 millions d’euros pour la construction du groupe scolaire « Le Barlatier », dont les aménagements viendront en sus dans les mois, voire les années à venir, sans se soucier de la petite enfance… Ce souhait d’abandon était-il planifié ?

 

LES PROMESSES N’ENGAGENT QUELQUES FOIS QUE CEUX OU CELLES QUI Y CROIENT !

 

Avant les élections municipales, la liste « Bernard CHARVET » distribuait une profession de foi intitulée NOS ENGAGEMENTS, avec en point 1 « Maîtriser la fiscalité des ménages …….0 % d’augmentation. Comme les amis socialistes, à commencer par le premier d’entre eux, le Président de la République, promesses promesses !!!!! En effet :

 

Taxe sur notre consommation d’électricité : en 2004 le conseil municipal, dont Monsieur MEYER était le responsable aux finances a créé, sans bien sûr l’avis des Briataux, une taxe de 6% sur votre consommation annuelle d’électricité.

Le conseil municipal du 22 septembre 2014 a porté ce taux à 7% et il a la possibilité de le mettre à 8,50%, à compter du 1er janvier 2015.

 

Retraite complémentaire, 16 000 euros : le « bureau » de la Mairie, c'est-à-dire  le Maire, touchant une indemnité mensuelle de 1.634,53 €, et les 5 conseillers municipaux touchant une indemnité mensuelle de 627,20 €, ont décidé sans délibération de se constituer une épargne retraite complémentaire par rente viagère, avec participation obligatoire de la collectivité locale. C’est donc une augmentation de revenu supplémentaire payée par les Briataux.

 

Facturation de la consommation d’eau potable : jusqu’ en 2014, les Briataux étaient informés du montant de leur facture annuelle d’eau fin avril et avaient jusqu’au 30 juin pour la payer.

 

Monsieur le Maire par lettre du 24 novembre nous a informés qu’à partir de 2015 nous payerons une première facture le 10 janvier au plus tard, sur la base d’une estimation de consommation et une deuxième facture comme toujours le 30 juin au plus tard correspondant à notre consommation. Et il a osé nous écrire : « cette nouvelle modalité de facturation répond également à une demande de plus en plus croissante des usagers qui souhaitent une meilleure répartition des sommes à payer ».

 

Bien sûr, nombreux doivent être les Briataux à vouloir faire une avance de trésorerie à la Métropole !!! A votre bon cœur Messieurs Dames !!! Il nous prend pour des imbéciles et il n’a pas l’honnêteté de reconnaître qu’il s’agit d’une première répercussion de l’adhésion de la commune à la Métro.

 

EVOLUTION DES INDICES 2014 PAR RAPPORT A 2013 : 

            -Montant eau                 : + 3,70%

     -Grenoble Alpes Métro   : + 5,18%

     Redevance Sté Dauphinoise d’Assainissement : + 6,67%

 

 PLU-PLUi : la survenance d’un abandon annoncé :

L’actuel POS a été mis en place en 2000. Après une première modification en 2004, il a fait l’objet de révisions mineures à l’été 2009 :

- modifications destinées à favoriser l’intégration des mesures en faveur des énergies renouvelables (panneaux solaires) ou l’architecture climatique (ossature bois, toitures végétalisées) ;

- modifications concernant l’aspect architectural des façades.

Dans les années suivantes la municipalité devait engager le passage au PLU (Plan Local d’Urbanisme).

 

En fait rien n’avait été fait, ou presque. Notre groupe avait, lors de la campagne pour les municipales, attiré l’attention des citoyens sur l’urgence qu’il y avait à mettre en œuvre ce PLU afin d’éviter que cette élaboration soit faite par la METRO dans le cadre du transfert des compétences.

 

On connaît sur ce point l’appétit de la METRO, toujours avide de surfaces à urbaniser et nous rappelons que de manière irrévocable la précédente municipalité s’était déjà engagée en lui « offrant » en guise de cadeau de noce la possibilité de construire 160 nouveaux logements dont 30 % de logements sociaux sur notre commune, dont nous nous efforçons quant à nous de maintenir la ruralité.

 

Après quelques réunions privées où fut conviée une « sélection » de citoyens, supposée représenter les forces vives de la commune, alors que nous prônions des réunions publiques et ouvertes à toutes et à tous, rien n’a finalement été arrêté et nous savons aujourd’hui que c’est désormais la METRO qui va poursuivre le travail, avec ses critères et ses dictats.

 

Notre commune est rurale et doit le rester ; les agriculteurs, les éleveurs et tous ceux qui vivent de la terre ont droit de citée. Nous possédons une richesse naturelle, avec toutes les communes du Plateau et nous devons nous battre pour conserver cette spécificité. Nous souhaitons que se maintienne une « Zone Verte » qui produira des aliments sains et un cadre de vie où nous pourrons, et après nous nos enfants, vivre harmonieusement dans un cadre préservé.

 

D’aucun rêve de zone commerciale type Comboire ou Saint Egrève, avec panneaux, entrepôts multicolores et giratoires embouteillés, d’autres d’un site « artisanal » qui constituerait en fait une zone de stockage de matériaux avec va-et-vient incessant de camions, tout cela en espérant un retour économique aussi  illusoire que leur vue à court terme. Ceux-là sont prêts à faire fi du Corridor écologique, des Zones Vertes et des Espaces Naturels, prêt à bousculer le SCOT qui ne permet pas de faire n’importe quoi.

 

Très clairement, entre quelques euros le m2 de terres agricoles et 200€ le m2 de terrains constructibles les enjeux sont énormes et les tentations de certains à la mesure de leur cupidité.

 

Nous regrettons donc que l’élaboration du PLU ne soit pas l’objectif prioritaire qu’il aurait dû être et qu’aujourd’hui ce soit la METRO qui ait la main sur le PLU.i.

 

En ce jour plus que jamais nous devons rester vigilant et nous dénoncerons toute manœuvre qui, au nom de l’intérêt collectif, viserait en fait à promouvoir l’égo ou le patrimoine de certain en sacrifiant notre qualité de vie.

 

POURQUOI ADHERER A NOTRE ASSOCIATION ?

 

- Monsieur le Maire nous a refusé dés le début de son mandat, il y a 1 an maintenant, le bénéfice d'un espace d'expression dans la gazette des Briataux devenue par ce fait "la gazette de la majorité communale", alors qu'il s'est purement et simplement fait voter par sa majorité les pleins pouvoirs pour gérer cette dernière.

 

- La cotisation de nos adhérents en 2014, que nous remercions, a constitué la ressource principale de notre association pour éditer nos bulletins d'informations, alors que l'équipe majoritaire bénéficie du budget communal, donc de vos impôts, pour diffuser les siennes.

 

- Refuser dans ces supports communaux payés par les Briataux, notre expression est une forme de sectarisme, de rejet et de discrimination. Nous devons exiger de nos dirigeants élus, exemplarité, clarté et sens de l'éthique.

 

- Nous avons la responsabilité de parler à tous les Briataux, à ceux bien sûr qui ont voté pour notre liste, mais aussi à tous les abstentionnistes qui auraient pu changer la donne, à ceux qui ont voté blanc, mais aussi à tous ceux qui ont voté pour la liste du Maire.

 

- Adhérer à notre association est pour nous un acte d'une portée symbolique considérable, surtout à une période où le devenir de notre village est menacé par cette adhésion à cette Métropole.

 

 430 après J.C St Augustin a écrit:

                                                             A force de tout supporter, on finit par tout tolérer.

                                                  A force de tout tolérer, on finit par tout accepter.

                                                  A force de tout accepter, on finit par tout approuver. 

 

Par votre adhésion, AIDEZ-NOUS à ne pas tout supporter et rejoignez-nous en nous retournant le bulletin d’adhésion situé à la fin de l’édito.

 

COMITE DE SOUTIEN :

 

La plus ancienne famille de Briataux, plus de 220 ans, 6 générations, rejoint le COMITE de SOUTIEN à Claude SOULLIER et son équipe en la personne de Michel PERRIN.

 

Si comme lui vous estimez :

- Qu’être élu ce n’est pas avoir un blanc-seing de 6 ans

- Qu’il est scandaleux qu’il n’y ait aucun débat de cette majorité en place en public sur des sujets majeurs qui conditionnent le devenir de notre belle commune

- Qu’il est inadmissible que les décisions très importantes se prennent en commission permanente ou en « bureau »

- Que cette manière de faire est ahurissante, antidémocratique

- Que nous avons le droit de nous exprimer, de tout dire, le droit de ne pas être d’accord, le droit des  béni-non-non  pour sauvegarder « le bon vivre » dans notre commune.

 

Alors REJOIGNEZ-NOUS ; l’adhésion au comité de soutien est bien sûr gratuite.

Téléphone Maurice CROS 04.76.73.68.61 ou [email=raymond.cros@orange]raymond.cros@orange[/email].fr                                     

REJOIGNEZ-NOUS SUR LE FORUM     http://brie-avenir.forumactif.org/

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………...

 

Bulletin d’adhésion à l’Association « Brié-et-Angonnes 2014 »

NOM : ……………………………………………....     Prénom : …………………………………………………….

Adresse : …………………………………………………………………………………………………………………….

Mail : ……………………………………………………………………………………………………………………………

Date : ………………………………………….

Signature :

 

A renvoyer au : 245, chemin des Moutons, 38320 Brié-et-Angonnes, avec un chèque de 15€.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brie-avenir.forumactif.org
 
N° 04 EDITION MARS 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRIE ET ANGONNES AVENIR :: EDITONS SPECIALES-
Sauter vers: