BRIE ET ANGONNES AVENIR

RASSEMBLEMENT DES HABITANTS DE BRIE ET ANGONNES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» N°12 EDITION MAI 2017
Mer 24 Mai - 6:16 par Admin

» N°11 EDITION JANVIER 2017
Jeu 2 Fév - 9:42 par Admin

» N°10 EDITION SEPTEMBRE2016
Mar 4 Oct - 16:41 par Admin

» N.9 EDITION JUIN 2016
Jeu 7 Juil - 13:10 par Admin

» N°8 EDITION AVRIL 2016
Jeu 21 Avr - 11:10 par Admin

» N°7 EDITION JANVIER 2016
Dim 7 Fév - 17:39 par Admin

» N°06 EDITION SEPTEMBRE 2015
Sam 3 Oct - 13:23 par Admin

» INVITATION A UN REPAS CHAMPETRE
Sam 6 Juin - 8:16 par Admin

» N° 05 EDITION JUIN 2015
Sam 6 Juin - 8:01 par Admin

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Partagez | 
 

 N°11 EDITION JANVIER 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 25
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: N°11 EDITION JANVIER 2017   Jeu 2 Fév - 9:42

Chers Briataux,
En cette nouvelle année je vous présente au nom de notre équipe et en mon nom personnel nos voeux de bonheur et de réussite même si malheureusement les souhaits des hommes sont de peu de poids face à l’inexorable destin.
Vous aurez pu noter qu’en lieu et place du beau jeune homme qui présentait notre édito jusqu’à ce jour, vous avez mon visage qui, je le reconnais, présente beaucoup moins de charme que celui de mon prédécesseur.
Pour ceux qui ne seraient pas physionomistes nous avons présenté en regard la photo de Claude SOULLIER à qui j’ai le difficile privilège de succéder en qualité de Président de l’association de « Brié et Angonnes Avenir ».
Difficile privilège, dis-je, car il ne sera pas facile, pour ne pas dire impossible, d’avoir malgré toute ma bonne volonté le dynamisme et l’omniprésence de Claude qui a, depuis le début de notre aventure, consacré un temps incroyable à oeuvrer pour que vive notre association.
Qu’il soit assuré de notre plus vive reconnaissance pour l’action qu’il a menée sans désemparer.
Soyez rassurés cependant : Claude SOULLIER, démocrate convaincu n’abandonne pas l’association, bien au contraire, mais est simplement viscéralement convaincu que toute fonction quelle qu’elle soit ne doit pas être occupée de manière pérenne par une seule et même personne. C’est la raison pour laquelle il n’a pas souhaité se représenter à sa succession.
Il n’était naturellement pas question de laisser la place vacante et c’est sous l’amicale pression des membres de notre association que j’ai accepté de remplir désormais sa fonction pour cette année en m’efforçant de faire au mieux.
Fondamentalement, notre association reste et demeure la même et a toujours vocation à être le relais des Briataux avec le groupe d’opposition qui siège au Conseil Municipal.
Notre philosophie sera, comme toujours, de dénoncer les dysfonctionnements inhérents à la gestion de la municipalité, de contester les choix lorsqu’ils nous paraissent inappropriés et de proposer des alternatives crédibles sans nous faire d’illusion, puisque, nous le savons désormais, chacune de nos propositions est systématiquement rejetée par la majorité.
Claude SOULLIER en sa qualité de chef de file du groupe d’opposition avait demandé à notre maire qu’il soit mis à notre disposition une salle afin de présenter les voeux de notre groupe à nos concitoyens. Cela nous a été refusé au motif que les voeux de la municipalité devaient, en résumé, être les voeux de tout le Conseil Municipal majorité et opposition confondues.
Encore faut-il préciser qu’en réalité l’opposition a été traitée de « minorité » alors que nous ne le répéterons jamais assez nous représentons 46% de la population ayant participé aux dernières élections municipales.
En outre, nous ne partageons pas ce raisonnement puisque les décisions de la majorité n’engagent que la majorité et nous refusons d’être otages d’une fiction qui ferait qu’une décision prise à la majorité soit automatiquement considérée comme émanant du Conseil Municipal en son ensemble.
Nous sommes confortés dans cette opinion puisqu’en réalité la « présentation des voeux » a consisté à l’exposé d’un bilan partisan de l’équipe municipale majoritaire, un satisfecit auto-décerné et une prise de parole successive de chacun des adjoints sans que manifestement l’idée n’ait effleuré notre Maire d’inviter Mr Claude SOULLIER à présenter les voeux au nom de l’opposition. Il l’aurait très volontiers fait, sans esprit polémique, puisqu’il ne s’agissait pas lors de cette manifestation de dresser un bilan ou de prétexter d’informer la population puisqu’à priori une cérémonie des voeux se distingue d’une réunion d’information. Nous avons donc « du pain sur la planche » et l’action de notre association s’en trouve renforcée.
L’année 2017 sera, soyons en sûrs, riche d’enseignements.
Serge BOZZARELLI

DENEIGEMENT :
Nous avons des services techniques admirables auxquels nous devons rendre hommage. Cependant nos techniciens n’ont aucune marge de manoeuvre et se doivent, statutairement, de se plier aux directives qui leur sont données et au planning des interventions qu’ils doivent accomplir. On peut légitimement se poser des questions sur la pertinence des « têtes pensantes » lorsque l’on constate, ce que n’ont pas manqué de nous faire part nombre de nos concitoyens, l’état désastreux des routes secondaires quasiment impraticables à certains endroits.
En outre, ce ne sont pas simplement les chemins ruraux qui sont concernés mais également, pour les parties les plus urbanisées les trottoirs recouverts d’une couche de glace particulièrement dangereuse lorsque l’on sait qu’une partie de la population est constituée d’Anciens à l’équilibre souvent précaire.
Que dire de la zone de l’école où l’on assiste au spectacle quotidien de mamans contraintes de porter dans leurs bras les poussettes et leurs occupants qui ne peuvent absolument pas rouler du fait de l’encombrement des trottoirs. Ce n’est pas là une fatalité et nous n’avons, nous, aucun moyen de proposer des solutions qui d’ailleurs seraient rejetées.
Nous ne pouvons toutefois pas nous empêcher de relever que la majorité, qui s’est vantée d’avoir en un temps record fait construire quelques chalets pour le marché de Noël aurait parfaitement pu faire preuve de la même efficacité en mettant en place des agencements peu couteux tel que des caillebotis ou des tapis synthétiques pour rendre par exemple l’accès à l’école praticable.
Le déneigement des voies nous laisse plus perplexes puisqu’en toute objectivité nous ne comprenons pas comment on ne parvient pas à nettoyer correctement ces routes, alors même que celles confiées à l’entretien du département sont parfaitement nettoyées.
N’ayant cependant aucun accès à l’information et n’étant pas autorisés à émettre un quelconque avis nous sommes dans l’impossibilité de proposer une alternative.

GROGNE DE LA POPULATION :
Les français sont rouspéteurs, nous le savons !
Mais pour autant ce caractère impétueux à l’avantage de ne pas obérer les problèmes sous un fallacieux prétexte de discipline ou de respect de l’autorité.
Les Briataux, fidèles à cet état d’esprit, tentent de porter leurs doléances auprès de la municipalité qui est à leur service et à leur écoute.
Au regard de l’absence de réaction enregistrée ils se sont tout naturellement tournés vers notre association en espérant qu’elle se fera l’écho de leurs réflexions par l’intermédiaire du groupe d’opposition. Nous avons souhaité, de manière objective, retranscrire ici les faits qui nous ont été rapportés en tentant de ne pas les dénaturer.
Pour rappel : nous sommes en 2012, lors des travaux d’enfouissement des canalisations d’assainissements et installations des regards avec une remontée du niveau de la route de 16 cm sur la départementale traversant le centre du village (Haut Brié). Après de nombreuses protestations des riverains contestant la fiabilité des études et la gestion du chantier menée par le 1er adjoint de l’époque, Mr Charvet, lequel avait voulu alors gérer entièrement les travaux sans partage de la tâche. Résultat : le 12 décembre dernier, la Métro a remis l’ouvrage sur le métier, devant une nouvelle fois intervenir pour refaire entièrement les regards qui s’effondrent, victimes d’un mauvais calcul au regard du nombre et du poids des véhicules circulant sur cette portion de la voirie.
Cette situation n’est pas fortuite et ne résulte pas d’une erreur, car tout le monde en commet et il ne saurait être reproché à quiconque de se tromper.
Ce que dénonce une partie de la population sur ce point c’est de n’avoir pas été écoutée alors même que des citoyens avertis demeurant sur place avaient en leur temps prévenu le responsable des travaux de ce que la zone présentait des particularités dont il fallait tenir compte.
Aveugle et sourd à tous conseils le responsable, qui est toujours en charge des travaux à ce jour, a persisté dans ses options avec le résultat que l’on connaît aujourd’hui.
Résultats des courses : la Métro financée par les contribuables doit aujourd’hui reprendre l’intégralité des travaux au grand dam des riverains qui ont dû nettoyer façades, volets et fenêtres et ce à deux reprises puisqu’après une tentative de « rafistolage », la Métro a finalement dû se résoudre à intervenir une seconde fois pour remédier au désastre.

LA CASERNE DES POMPIERS :
Il a été affirmé lors de la cérémonie des voeux, avec force et assurance que nous conserverions à Brié la caserne des pompiers, corps d’élite auquel nous sommes particulièrement attachés. Nous accordons, pour l’heure, au déclarant le bénéfice du doute car qui peut se targuer de connaître l’avenir ?
Cependant, nous ne pouvons nous empêcher de vous faire part de notre inquiétude, très largement partagée par la population, puisque selon certaines sources concordantes les jeux seraient désormais faits et selon ces renseignements c’est bel et bien à Haute-Jarrie que la caserne sera implantée, décision d’ores et déjà arrêtée depuis plusieurs semaines.
Nous ne pouvons qu’espérer être nous-mêmes victimes d’une intoxication, et nous espérons nous tromper…
Soulignons sur ce point que le problème n’a jamais été évoqué, fut-ce en filigrane, en séance du Conseil Municipal.
Nous avons ouï dire, mais reconnaissons qu’il ne s’agit là que de « on dit » que l’emplacement de l’actuelle caserne serait l’endroit rêvé pour l’édification de logements sociaux puisque, et c’est là une réalité par contre parfaitement établie, après la densification de la zone de Tavernolles par la construction de 80 logements, le Haut Brié devra également assumer son quota de 82 logements qui doivent être construits dans les prochaines années.
Les Briataux devront malheureusement attendre quelques semaines le fin mot de l’histoire s’agissant de la caserne des pompiers et un peu plus longtemps pour savoir comment sera réaffecté l’ancien site de la caserne.

Chers Briataux, rien ne se fera sans vous ! Nous comptons sur votre soutien. Adhérez !
Merci à tous les membres de notre association. Pensez à l’occasion de cette nouvelle année à renouveler votre adhésion dont le coût reste inchangé (15 euros).
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
BULLETIN D’ADHESION et/de SOUTIEN (ANNEE 2017) à l’Association « Brié-et-Angonnes Avenir »
NOM : ……………………………………………............................... Prénom : ………………………………………………………………………..
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Mail : ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Date : …………………………………………. Signature :
Cotisation annuelle de 15 euros. Je fais un don de ……… € pour soutenir l’association.
Merci de renvoyer ce bulletin accompagné de votre règlement à la trésorière :
Madame Nicole SAULNIER, 152 chemin du Charbot 38320 Brié et Angonnes.
REJOIGNEZ-NOUS SUR LE FORUM : http://brie-avenir.forumactif.org/
Pour suivre l’actualité en temps et en heure « Facebook du sud grenoblois/claude Soullier »
Pensez à signer la pétition en ligne :
« Non à la densification et aux 30% de logements sociaux sur Brié-et-Angonnes ! »
« http://www.petitions24.net/non_a_la_densification_et_logements_sociaux_sur_brie_et_angonnes ».
Ne pas jeter sur la voie publique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brie-avenir.forumactif.org
 
N°11 EDITION JANVIER 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRIE ET ANGONNES AVENIR :: EDITONS SPECIALES-
Sauter vers: