BRIE ET ANGONNES AVENIR

RASSEMBLEMENT DES HABITANTS DE BRIE ET ANGONNES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
brie
Derniers sujets
» N° 14 EDITION AVRIL 2018
Dim 22 Avr - 6:34 par Admin

» N° 13 EDITION OCTOBRE 2017
Ven 20 Avr - 9:55 par Admin

» N°12 EDITION MAI 2017
Mer 24 Mai - 6:16 par Admin

» N°11 EDITION JANVIER 2017
Jeu 2 Fév - 9:42 par Admin

» N°10 EDITION SEPTEMBRE2016
Mar 4 Oct - 16:41 par Admin

» N.9 EDITION JUIN 2016
Jeu 7 Juil - 13:10 par Admin

» N°8 EDITION AVRIL 2016
Jeu 21 Avr - 11:10 par Admin

» N°7 EDITION JANVIER 2016
Dim 7 Fév - 17:39 par Admin

» N°06 EDITION SEPTEMBRE 2015
Sam 3 Oct - 13:23 par Admin

Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Partagez | 
 

 N° 14 EDITION AVRIL 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: N° 14 EDITION AVRIL 2018   Dim 22 Avr - 6:34

BRIE ET ANGONNES AVENIR EDITO N° 14 – AVRIL 2018

« BRIE-ET-ANGONNES AVENIR » VOUS INFORME


LA MAIRIE DERIVE COMME LE RADEAU DE LA MEDUSE

 FINANCE DE LA COMMUNE

• Nous vivons à crédit : 1 million d’euros sur 20 ans c’est le dernier emprunt en date qui vient se rajouter aux deux autres de 15 ans et 25 ans.

• Ils ont vidé les caisses. Le million d’euros d excèdent récupéré en début de mandat a disparu.

• Le budget de la future mairie vient de dépasser les 3 millions d’euros !

• L’équilibre financier devient de plus en plus instable et nous approchons de la zone dangereuse qui ne permettra pas d’assurer les remboursements pour les prochaines années.


 URBANISATION

• C’est la fin du Tavernolles rural !

• 3 OAP pour construire plus de 100 logements au minimum dont 1/3 en social, non géré par la commune mais par la Métro, avec des conséquences irréversibles : pollution, nuisances, bouchons…

Et d’après le Dauphine Libéré Mr Charvet souhaite se représenter en 2020 !



Ceci est la résultante d’une politique menée depuis 2 mandats sans projection vers le futur. C’est une politique de la terre brûlée !

Lors de mon intervention à la commission finances j’ai donc demandé à changer de cap. En effet, 70 % du budget de la commune est réalisé par les impôts des Briataux, c’est 20 % au-dessus de la moyenne nationale pour les communes identiques à celles de Brié-et-Angonnes. C’est pourquoi, j’ai suggéré de ne pas augmenter encore les impôts mais plutôt de réduire la masse salariale, ce qui a été partiellement validé lors du dernier conseil municipal !

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous interpeller et à nous solliciter sur de multiples dossiers et je vous remercie de votre confiance. Nos efforts ne sont pas vains et ont le mérite d’honorer notre engagement.

Nous sommes dans la 4ème année de ce mandat de 6 ans et nous constatons que rien n’a été fait pour améliorer le quotidien des Briataux mais qui plus est tout est fait pour leur compliquer la vie...

Toutes les générations sont touchées que ce soit par les constructions créant des nuisances le mauvais entretien des voiries, les signalétiques inadaptées et incohérentes, le manque d’entretien sur les bâtiments publics, les ordures se rependant sur la voie publique, les odeurs nauséabondes dans l’école depuis 7 mois et le mutisme de cette municipalité face aux multiples courriers de Briataux restés sans réponse.

Non ce n’est pas la faute de la Métro qui, au passage, a bien compris depuis le début qui était cette municipalité et qui en profite sans restriction. D’autant plus que le projet pharaonique de la mairie a entamé considérablement toutes les réserves financières où seules peut-être les subventions pourront sauver notre commune de la faillite !

Mais à quel prix ?? Nous espérons que le passage en force pour la bétonisation sacrifiant au passage les Briataux de Tavernolles ne soit pas une monnaie d’échange à ces subventions. Actuellement nous abordons le PLUi qui doit être acté pour le mois de septembre 2018. Nous vous ferons part des avancées de celui-ci... D’ores et déjà nous travaillons sur tous les dossiers y compris les dossiers financiers et nous préparons la relève dans un climat d’écoute et de bienveillance. Notre tâche est ardue et nos moyens limités face à l’opacité qui règne en maître.


Claude SOULLIER



NOUVELLE CONSEILLERE MUNICIPALE :



En mars dernier, suite à la démission pour raisons personnelles de Sylvia FACAL, conseillère municipale d’opposition, c’est Agnès AUBENAS, suivante de liste qui est devenue conseillère municipale. Merci à Sylvia pour ces 4 années de travail au sein de notre équipe.




PLAN LOCAL D’URBANISATION (PLU) : LA RESISTANCE DOIT S’ORGANISER :

Le Commissaire enquêteur a déposé son avis et ses conclusions.

Concernant les 4 OAP à Tavernolles, c’est du « copier-coller » de la volonté de notre Maire et de sa majorité sous l’autorité de la Métropole.

Points à noter :
- Le Commissaire parle « d’éventuels projets d’urbanisation », en précisant « Des études préalables aux éventuels projets d’urbanisation évalueront l’ensemble de problématiques liées aux transports et aux déplacements sur le secteur de Tavernolles. Suite aux conclusions de ces études, les accès et les aménagements seront précisés. ». On met donc la charrue avant les bœufs.

-Il nous apprend « Que le projet envisage la création d’un parking à Tavernolles » !!! Où ? Mystère et boule de gomme !!!

-Concernant les 4 Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP), le Commissaire ne parle pas du nombre de logements mais donne des chiffres pour les logements sociaux « à minima ». Le promoteur sera donc libre d’en décider le maximum !

-Pour OAP n° 1 « Le Chuset » : il reconnaît que « l’opération sera encore une réalisation en impasse, et que l’accès unique de l’opération est prévu à travers un parking de la résidence « Les Asphodèles » ».

-Pour OAP n° 2 « Les Bioux » : il reconnaît de « Grandes qualités paysagères et environnementales pour les habitants du bourg… », et ne s’oppose pas à ces constructions !!! Mais affirme « il ne reste pour l’opération qu’un seul accès, (alors que notre maire en prévoit 3) à partir de l’ancienne route Napoléon et RD ».

-Pour OAP n° 3 « La Léchère » : le Commissaire rappelle que « la crèche dispose d’une convention avec la CAF sur une durée de 10 ans ». D’ici là il aura coulé beaucoup d’eau sous les ponts !

-Pour OAP n° 4 « Pré de la Pierre » : zone d’activité artisanale destinée aux petites et moyennes entreprises, les parcelles 106 et 107 situées entre le ruisseau et la route des Angonnes n’étaient pas initialement dans cette zone. Le commissaire reconnaît qu’« Elles peuvent être intégrées à cette dernière afin de clarifier leur statut ».


L’association «Brié et Angonnes Architecture et Patrimoine » s’oppose formellement à ce PLU proposé par le Maire et validé par la Métro. La lettre de cette association à Monsieur le Commissaire enquêteur fait une très bonne analyse de ce dossier. Notre association « Brié et Angonnes Avenir » partage aussi cette analyse.

Nous avions, avec des preuves à l’appui, démontré à Monsieur le Commissaire, la non-conformité à la loi de l’élaboration de ce PLU, pratiqué sans concertation réelle et concrète de la population directement concernée. Il n’en fait même pas allusion !!!

Devant ce constat : OUI… LA RESISTANCE DOIT S’ORGANISER.

Pourquoi le mot « résistance » ? Parce qu’il s’agit de s’opposer à une volonté politique qui, à Brié et Angonnes, n’a aucune légitimité démocratique, ni aucune légalité. Effectivement, une urbanisation concentrée, compactée, densifiée n’a jamais été débattue, ni été soumise à un quelconque vote des Briataux.

Le candidat en 2014, maire aujourd’hui de notre belle commune, n’a pas été élu sur ce point qui ne figurait pas dans son programme électoral ! Sans fondement démocratique, ce PLU pose des questions très sérieuses de légalité. C’est donc bien de résistance dont il peut être question.

Résister pourquoi ? Parce que c’est l’identité de notre belle commune rurale qui est remise en cause. Son histoire mais au-delà de ce présent et de ce passé c’est un débat de fond sur le devenir de notre village.

Doit-il devenir un tissus urbain continu ayant accepté partout l’invasion du béton et du bitume ? Comment comprendre la disparition de ce poumon vert qui fait l’un des charmes de l’agglomération grenobloise : se retrouver à la campagne à 15 minutes du centre-ville de Grenoble.

La résistance s’organise ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts.

Le Maire et sa majorité voudraient asphyxier notre beau village, mais nous sommes plus que jamais mobilisés pour protéger la qualité de vie dans notre belle commune rurale. Nous ferons tout pour que ces projets restent « des éventuels projets d’urbanisation » pour reprendre les phrases du Commissaire enquêteur !

Maurice CROS

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN :

Depuis 4 ans les cotisations de nos adhérents ou les dons de certains d’entre vous constituent notre ressource principale pour éditer nos informations et mener nos actions alors que l’équipe de Monsieur le Maire bénéficie du budget communal, et donc de vos impôts pour éditer et diffuser les siennes.

Nous avons la responsabilité de parler à tous les Briataux, à ceux bien sûr qui ont voté pour la liste « Claude SOULLIER », mais aussi à tous les abstentionnistes qui auraient pu changer la donne, à ceux qui ont voté blanc, mais aussi à tous ceux qui ont voté pour la liste du Maire.

Derrière notre démarche, c’est la besogne d’une équipe déterminée et soudée qui œuvre sans compter pour défendre au mieux notre beau village rural et notre qualité de vie.

Chaque adhésion à notre association nous permet de porter toujours plus haut votre voix et de vous défendre concrètement. Imaginez la puissance des petits ruisseaux pour renverser le système.

Alors par votre adhésion et/ou votre don, qui vous donne droit à une réduction d’impôts pour 66% de leur montant, aidez-nous à continuer notre lutte, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !!!

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
BULLETIN D’ADHESION et/de SOUTIEN (ANNEE 2018) à l’Association « Brié-et-Angonnes Avenir »

NOM : ……………………………………………......................................... Prénom : ……………………………………………………………………………………
Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Mail : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Date : …………………………………………. Signature :

Cotisation annuelle de 15 € Je fais un don de ……… € pour soutenir l’association.

Merci de renvoyer ce bulletin accompagné de votre règlement au trésorier :
Mr Maurice CROS, « Les Asphodèles », 175 route des Angonnes, 38320 Brié et Angonnes.
Mail : raymond.cros@orange.fr Tel : 04 76 73 68 61
REJOIGNEZ-NOUS SUR LE FORUM : http://brie-avenir.forumactif.org/

Ne pas jeter sur la voie publique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brie-avenir.forumactif.org
 
N° 14 EDITION AVRIL 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRIE ET ANGONNES AVENIR :: EDITONS SPECIALES-
Sauter vers: