BRIE ET ANGONNES AVENIR

RASSEMBLEMENT DES HABITANTS DE BRIE ET ANGONNES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» N°12 EDITION MAI 2017
Mer 24 Mai - 6:16 par Admin

» N°11 EDITION JANVIER 2017
Jeu 2 Fév - 9:42 par Admin

» N°10 EDITION SEPTEMBRE2016
Mar 4 Oct - 16:41 par Admin

» N.9 EDITION JUIN 2016
Jeu 7 Juil - 13:10 par Admin

» N°8 EDITION AVRIL 2016
Jeu 21 Avr - 11:10 par Admin

» N°7 EDITION JANVIER 2016
Dim 7 Fév - 17:39 par Admin

» N°06 EDITION SEPTEMBRE 2015
Sam 3 Oct - 13:23 par Admin

» INVITATION A UN REPAS CHAMPETRE
Sam 6 Juin - 8:16 par Admin

» N° 05 EDITION JUIN 2015
Sam 6 Juin - 8:01 par Admin

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Partagez | 
 

 N° 02 EDITION SEPTEMBRE 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 25
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: N° 02 EDITION SEPTEMBRE 2014   Mer 13 Mai - 6:26

 Bizarre, Bizarre comme c'est bizarre !



            Chers Briataux,

 

Lors du dernier Conseil Municipal Mr Charvet m'a demandé de réaliser le programme annoncé pendant notre campagne municipale concernant la crèche.

 

Dois-je vous rappeler, Mr Charvet, que notre programme était proposé par une liste et s’inscrivait dans un projet global qui ne peut être « saucissonné » lorsque vous-même et votre équipe vous trouvez face à des difficultés insurmontables ?

Nous vous avions proposé lors du premier Conseil Municipal de composer un Bureau, qui sans être paritaire, aurait tenu compte des sensibilités exprimées par la population, ce qui a été refusé à l’unanimité par votre équipe.

Nous jouerons aujourd’hui cependant notre rôle d’opposition constructive. 

Je vous rappelle également que les élections municipales ont été annulées par le Tribunal Administratif de Grenoble et que, par votre appel au Conseil d’Etat, vous avez volontairement fait perdre à la commune de Brié-et-Angonnes de nombreux mois précieux au vu des décisions importantes à prendre en cette fin d'année.

 

Le fait que le Préfet ait conclu contre nous n’est pas fait pour nous étonner puisque ce dernier reçoit ses instructions de l’Exécutif, lequel prête aujourd’hui main forte à la METRO d’obédience socialiste, en faisant intervenir à la procédure son représentant qui était resté silencieux jusqu’à ce que les choses tournent mal pour vous au moment où vous renforciez la coalition du Front de Gauche par votre décision d’adhérer au groupe ADIS, sans débat préalable en Conseil Municipal.

 

Je vous rappelle également que cette même METRO se débarrasse de la compétence petite enfance.  Conséquence pour les Briataux : "payer plus pour moins de service !"

 

Néanmoins, si dans quelques mois les Briataux nous apportent leurs voix je vous confirme volontiers que nous appliquerons notre programme, même si les dégâts générés par une adhésion hâtive à la METRO sont importants.

 

Malheureusement, force est de constater que le pays s'enfonce dans un climat d'insécurité avec en parallèle une crise sociale et économique d’une rare ampleur. D'ailleurs, cette politique menée à l’identique par la METRO a choisi de rouler en « Ferrari » et de faire payer au contribuable le carburant, soit 240 000 € d'augmentation annuelle des indemnités des élus communautaires en cette période de crise, contribuant ainsi à accentuer sur le plan local le fossé qui se creuse entre élus et contribuables.

Les « barons socialistes » locaux essayent de quitter le navire alors qu'ils sont co-responsables de cette politique dogmatique, idéologique et malheureusement approuvée et validée par nos élus Briataux. Ceux-là même qui ont fait le choix de la densification, de l’hyper fiscalisation et de sa conséquence : la précarité.

 

Nous restons quant à nous fidèles à nos convictions profondes. Il faut créer l’espoir d’une autre politique par l’alternance.

                                                                                                                    

Claude SOULLIER

 

  

DOSSIER : Suite de l’annulation des élections municipales de Brié-et-Angonnes :

 

Mr Charvet fait appel de la décision du Tribunal Administratif devant le Conseil d’Etat avec le soutien du Parti Socialiste. Le Préfet rentrant dans la boucle, nous comprenons aujourd’hui que la présence des représentants de notre liste à la METRO ne ferait pas plaisir à la majorité socialiste.

Ceci étant, les premières victimes de ce recours sont bien les Briataux qui devront supporter l’immobilisme de ces 5 mois et les indemnités versées aux élus en place… Mr Charvet se garde bien de nous dire que pendant 6 mois de sursis il va encaisser avec son équipe, aux frais de la collectivité, de quoi lui payer des avocats parisiens, soit un gain total de 26 906,58€ !!!

 

« Bizarre, bizarre… » dixit Mr Meyer, dans un sursaut de soutien à son ancien adjoint « nous avons toujours fait comme ça par le passé ! »

Curieuse leçon de la part d’un édile alors même que c’est la première fois dans son histoire que Brié-et-Angonnes avait à organiser un scrutin comprenant deux listes à la proportionnelle sans panachage. C'est justement cette manière de fonctionner que les Briataux ne veulent plus.

 

La loi Monsieur Meyer… Rien que la loi !

 

Nous espérons toutefois que pendant cette période les projets impactant notre quotidien ne seront pas passés en force. En tant que conseillers municipaux nous veillons du mieux que nous pouvons, au vu des difficultés que nous rencontrons, pour vérifier les projets, les permis de construire, les autorisations de travaux et les factures ; leur accès n’est malheureusement pas libre. Nous devons demander, par écrit, l’autorisation à Mr Charvet pour pouvoir consulter tous les dossiers et il a 1 mois pour satisfaire notre demande !!!

 

Ainsi va la vie communale et la politique locale qui ne sont pas s’en rappeler la politique que nous vivons actuellement.

 

 

FETE DU PAIN :

 

Comme vous avez pu l’observer la fête du pain fut un échec cuisant et nous pensons que les 1000 personnes annoncées dans la gazette sont certainement à l’origine d’une erreur de frappe !!!

Il est d’ailleurs étonnant que cette même municipalité, qui l’année dernière avait supprimé la subvention de cette fête attestant des difficultés financières de la commune, ait cette année dépensé sans compter pour réaliser une chambre de pousse et des travaux autour du four sans même en informer les élus.

Nous félicitons quand même tous les bénévoles qui ont participé à cette « épreuve » et nous souhaitons vraiment que cette fête du pain soit la fête de tous les Briataux et non pas seulement d’un clan !!!

 

CROSS DU PAIN :

 

Nous voulons féliciter toute l’équipe organisatrice du cross du pain. Formidable réussite et là, pour le coup, on a pu s’apercevoir que réellement 1000 personnes ça tenaient de la place dans Brié !!!

 

La gazette de Brié est-elle devenue l’album photos de Mr Charvet ?

Néanmoins quelques infos sont à relever…

 

Réunion à la salle du Mail du 9 juillet pour les aménagements sécuritaires de Tavernolles :

 

La cinquantaine de Briataux présents a relevé avec pertinence toutes les anomalies, les dysfonctionnements de ces aménagements et le coût incombé (une enveloppe de 177 646 € entièrement à la charge de la commune).  Ceci a provoqué, à la demande du Maire, un vote à main levée où 17 voix se sont élevées contre les travaux et 14 voix pour réaliser les trottoirs.  La séance s’est terminée sur une réflexion de Mr Charvet, pour qui la démocratie a tout de même ses limites, je cite : « Comme tous les riverains concernés ne sont pas présents et comme certains sont là mais ne sont pas concernés, il faudra faire un prorata des votes !!! ». Et là, il finit par dire «  on ne va quand même pas faire un référendum pour ça ! » 

Le lendemain pour les lève-tôt, on a pu s’apercevoir que les pelleteuses étaient déjà à l’œuvre démocratiquement…

 

Assainissement :

 

Comme annoncé dans la gazette, l’assainissement est depuis le 1er juillet la compétence de la METRO. Ceci coûtera pour les Briataux une augmentation de la taxe d’assainissement et une perte financière pour la commune.

 

Journée porte ouverte chez les pompiers :



Cette journée fut un agréable moment face à ces hommes et à ces femmes de Brié toujours prêts à servir la population. Nous devons défendre et soutenir dans les années à venir notre caserne de proximité et nous pouvons déjà nous ravir du nombre croissant de récipiendaires.

Petite nostalgie : nous regrettons de ne plus entendre la sirène des pompiers le 1er mercredi de chaque mois qui avait aussi pour but de nous rappeler l’existence de notre caserne.

 

PLU : où en est le béton ???

 

La communication de Mr Charvet et de son équipe reste très discrète sur ce point alors même qu’une  simple consultation des documents publiés (c’est obligatoire) sur le site de la mairie nous permet de constater que c’est 160 logements qui seront réalisés dont 51% dans le centre de Tavernolles avec une mixité sociale de 35%. Voilà le programme contre lequel « Brié-et-Angonnes 2014 » se bat depuis sa candidature aux dernières élections municipales car notre transparence perdure. Il est absurde de brader la commune au bétonnier du groupe PS et de sacrifier ces espaces qui nous comblent au quotidien !

 

On imagine les problèmes que génèrera cette « sur-construction » puisque avec 4,5 personnes en moyenne par logement nous aurons un accroissement de population de l’ordre de 720 nouveaux arrivants (30 % de la population actuelle) alors même que les infrastructures actuelles ne nous permettent pas de gérer la circulation, le stationnement, la petite enfance etc...

La METRO viendra-t-elle alors à notre secours lorsque les vrais problèmes se poseront en terme de nuisance, d’incivilité et d’insécurité ?...

 

ELECTIONS EUROPEENNES :

 

Force est de constater que la commune de « Brié-et-Angonnes » a voté très à droite et le score du FN démontre bien que la politique actuelle PS locale et nationale en porte l’entière responsabilité. Dans les prochaines échéances électorales nous devrons en tenir compte et proposer aux électeurs une politique de courage et de détermination face aux grands chantiers qui sont l’insécurité, l’économie et l’emploi.

 

REFORME SCOLAIRE :

 

La réforme scolaire, comme nous l’avions largement pressentie et envisagée, est un boulet et une charge nouvelle pour les petites communes. La municipalité actuelle, tout corps avec la politique nationale, a donc décidé de l’appliquer sans pour autant aujourd’hui en maîtriser le coût et les responsabilités !  Nous verrons si cela perdurera… Quoiqu’il en soit, les contraintes sont déjà visibles et nuisibles pour les enfants et pour les parents.

 

LE COMITE DE SOUTIEN S’EST AGRANDI:

 

Mr Gérard CHARVET retraité,

Mr Jacques LHENRY salarié de la Société LHENRY Père et fils,

Mr Roland BARALDI technicien en bâtiment,

Mme Mari-Thé BARALDI retraitée en immobilier,

Mme Marlène CROS retraitée en gériatrie,

Mr Marcel DOS Vice président du club des Briataux,

Mr René MERITO sculpteur sur bois,

Mr Michel PASQUALINI retraité,

Mr Claude RACINET Professeur émérite de médecine et ancien Chef du Service de la maternité Sud

 

Faites comme nos amis, apportez officiellement votre soutien à nos 4 élus qui veulent sauvegarder la ruralité de notre commune où il fait encore bon vivre.

Pour cela contacter Maurice CROS au 04 76 73 68 61 ou raymond.cros@orange.fr

  

INFO :

 

Notre association lance le club de Golf sur Brié-et-Angonnes. 

Il y aura une initiation au Golf de Bresson Samedi 11 octobre de 10h à 12h avec un tarif préférentiel. Pour tous renseignements n’hésitez pas à contacter Gilles Dubois-Pagnon au 06 24 96 06 39.

Soyez nombreux à venir nous rejoindre pour partager ce moment convivial !

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………...

Bulletin d’adhésion à l’Association « Brié-et-Angonnes 2014 »

 

NOM : ……………………………………………....     Prénom : …………………………………………………….

Adresse : …………………………………………………………………………………………………………………….

Mail : ……………………………………………………………………………………………………………………………

Date : ………………………………………….

Signature :

 

à renvoyer au : 245, chemin des Moutons, 38320 Brié-et-Angonnes, avec un chèque de 10€

 

 

Nous souhaitons instaurer dans notre modeste édito une rubrique « parole au citoyen » dans laquelle un Briataux pourra s’exprimer en toute simplicité sur son ressenti des affaires communales.

Voici donc pour la première fois l’avis d’un « citoyen ordinaire » :

 

Ressenti d’un Briataux à l’issue d’une réunion publique :

 

Lettre ouverte à Mr Charvet

qui lors de la réunion publique du 09/07/2014, portant sur la sécurisation de la route des Angonnes, a répondu à l’une de mes interventions, en me traitant de « rigolo », dans le contexte pourtant démocratique d’une telle réunion.

 

Mes chers Concitoyens, prenez 5 minutes pour me lire,  je vous en remercie.

Ayant simplement voulu faire profiter nos amis des Angonnes, lors de cette réunion publique, de mon expérience vécue il y a plus d’un an lors des travaux de sécurisation du Centre Bourg, j’ai donc souhaité y être présent.

En effet, j’ai participé à la commission de sécurisation du centre bourg avec Mr Charvet et le responsable du Conseil Général. Nous avions obtenu quelques garanties, bien que le projet de feu rouge à déclanchement de la sortie du chemin des Grandières, demandé par l’ensemble des intéressés, fut refusé d’entrée pour être remplacé par un « plateau montant »  (le projet lors de la première réunion publique sur le sujet était déjà scellé, ce que j’ai malheureusement compris plus tard)

 

Je pensais  donc avoir réussi à obtenir pour l’ensemble de nos concitoyens :

1 ° Une continuité de trottoir pour les enfants, mamans, nounous et handicapés  se rendant à l’école, avec un élargissement de celui-ci de 20 centimètres (c’est peu mais maximum selon les grands prescripteurs du Conseil Général…)

2 °La garantie qu’en creusant entièrement la route pour les travaux d’assainissement, celle-ci  ne serait pas remontée, voir abaissée comme à l’époque, afin de ne pas enterrer les maisons du village.

3 ° Une matérialisation efficace du centre de la chaussée afin de sensibiliser les automobilistes à ne pas doubler dans le village avec un vrai ralentisseur au niveau du carrefour concerné (faute de feu à déclanchement)

Mon seul grief a été de dénoncer le non respect de ces simples éléments de base et m’a valu une convocation par Mr Meyer et son adjoint Mr Chavet, pour me signifier que « je parlais trop ».  Oui vous avez bien lu une convocation en Mairie, ce sont là les règles de concertation de cette municipalité, qui  nous assure pourtant que la « démocratie et le dialogue » sont leur ligne de conduite!

 

Le résultat final :

1 ° Suppression du trottoir en face du Nivernais, « beaucoup plus sécurisé » aux dires de Mr le maire actuel + un panneau situé en plein milieu du trottoir amont déjà étroit.

2 ° Des maisons enterrées, ce à quoi Mr l’ex premier adjoint m’a répondu : « ce n’est pas la route qui a monté mais ce sont les maisons qui descendent ».

3 ° Un ralentisseur mal placé, inefficace où les véhicules ne ralentissent pas, et qui plus est, on y a rajouté l’arrêt de bus au sommet, bus qui fait son demi tour et qui se fait doubler tous les matins  par les automobilistes.

Je ne parle même pas du désastre des graviers de trottoirs qui dévalent le long  de la route les jours de pluie et envahissent les grilles, devant de porte et chemins que nous nettoyons nous-mêmes.

Finalement lors de cette réunion publique du 09/07/2014 ayant prit la parole pour expliquer les faits vécus, Mr le Maire n’a pas jugé bon de me laisser terminer mais simplement de me couper en pleine intervention en me traitant de « rigolo ».

 

Par mon témoignage :

Je souhaite attirer votre attention sur cette « concertation bien particulière », mais me direz-vous ce n’est que du discours, alors faites ce geste citoyen, déplacez vous et voyez par vous-mêmes, sachant que Mr l’ex premier adjoint a même rajouté ceci : «  Mais Mr Lhenry les gens du centre sont venus me féliciter pour cette sécurisation ».

Encore merci pour votre patience et je m’adresse à vous grâce au journal de l’association « Brié-et-Angonnes 2014 » car cette association dynamique a reçu un refus de publication dans la gazette officielle.

 

JACQUES LHENRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brie-avenir.forumactif.org
 
N° 02 EDITION SEPTEMBRE 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRIE ET ANGONNES AVENIR :: EDITONS SPECIALES-
Sauter vers: